Stéphane K.

Un proverbe français ne dit-il pas que « charité bien ordonnée commence par soi-même » ? Oh que si ! Mais je ne suis qu’un nouveau-né de la blogosphère ivoirienne. Et un bébé ne peut pas parler de lui-même, n’est-ce pas ?

Au lieu donc de vous parler de moi, je souhaiterais vous faire découvrir pour le premier article de cette rubrique, l’administrateur du 1er blog que j’ai découvert et que je visite chaque jour : « des Mots, des Images ».

Il est jeune, intelligent, simple et très sympathique. Laissez-vous entrainer par la magie de ses mots et ses images : Stéphane K.

Stéphane ico

NOTRE HISTOIRE:

C’est le Mercredi 11 Juillet 2012, grâce à une amie,  que je découvre le blog « des Mots, des Images ». J’en suis tombée complètement amoureuse (Eh oui !). Pour une personne qui n’aimait pas lire je me suis mise à dévorer plusieurs poèmes chaque jour au point de poser mes valises dans les archives (lol).

C’est en Mars 2013 que je décide de rencontrer tous les poètes (contributeurs) du blog. Laskazas puis Eugenio puis Guy et enfin Stéphane ‘affectueusement’ surnommé par deux des autres poètes « le Boss ». (Je n’ai pas encore pu rencontrer P.A., la touche charme du groupe). Personne très simple, Stéphane n’a pas hésité à répondre à mon invitation. Merci pour ce jour J .

Pour l’interview, c’est par mail, qu’il a reçu les questions et a répondu dans le délai demandé.

L’INTERVIEW

 1) Notre blogueur du jour peut- il se présenter et nous dire qui se cache derrière ces deux blogs ?

Derrière ces deux blogs se cache Stéphane K. Sur Twitter @iamstephanek (i am Stephane k). Publicitaire de métier et passionné au quotidien

2) Depuis quand a-t-il créé ses blogs et qu’est-ce qui l’a inspiré à le faire?

Dans l’année de gloire survenue 2010 années après Jésus-Christ (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?). « Des mots, des Images » le 4 août et « dans ma cabeza » le 30 décembre.

a. « Des mots, des Images »

« Des mots, des Images » est inspiré de quelques événements:

1- Ces longues années que j’ai passées à écrire de la poésie (depuis 1998, les années lycée)

2- L’avènement de Facebook: j’avais commencé à publier certains poèmes sur Facebook et les amis de mes amis qui y avaient accès les trouvaient intéressants. J’ai alors pensé que cela pouvait intéresser d’autres personnes sans qu’on soit connecté sur Facebook. J’ai ensuite proposé à des amis du lycée de me rejoindre dans l’initiative parce que l’idée n’était pas de montrer que je savais écrire des poèmes mais plutôt de partager une passion et inciter plusieurs personnes à y adhérer. Alors, il fallait plusieurs sensibilités et nous avons formé cette équipe inséparable depuis.

b. « Dans ma cabeza »

Ce blog est littéralement le partage de mon mode de pens. J’avais des choses à dire, à partager sur ma manière de voir le monde et la poésie ne pouvait pas toujours tout couvrir. Il fallait un blog qui donnait un point de vue sur tout sans trop d’image et de métaphores. Bien que je puisse aborder tout type de sujet, le blog n’est pas un fourre-tout (même si ma tête l’est en réalité) 🙂 j’ai choisi d’aborder en majorité des thèmes plus « profonds » que des faits d’actualité qui alimentent l’essentiel des blogs du même type.

3) Quel(s) message(s) voudrais-tu transmettre à travers ces blogs ?

a. Des mots, des images

Le point de départ de ce blog est que la poésie a son point de vue sur la vie.

On peut parler de beaucoup de choses dans la poésie. Pas seulement de l’éternel cliché du <je t’aime, moi non plus> ou du <je t’aime, ouiii moi aussi>. Le message principal était une sorte de démocratisation de ce genre littéraire afin de démontrer toute sa richesse.

Depuis nous avons montré que l’on pouvait aborder:

– des sujets de société

http://desmotsdesimages.blogspot.com/search/label/Société

– des faits d’actualité

http://desmotsdesimages.blogspot.com/search/label/actu

– de la violence et de haine

http://desmotsdesimages.blogspot.com/search/label/Haine

– Et bien sur, l’amour

http://desmotsdesimages.blogspot.com/search/label/amour

b. Dans ma cabeza

tete

Vu que ce blog retrace les triturations d’un esprit tordu, tendre, touchant et attachant… Il était difficile de dire a priori quel était son message. Par contre, chemin faisant, il se dégage une chose principale: la motivation et l’inspiration. Bon nombre d’articles tournent autour de ces thèmes mais c’est aussi parce que l’essentiel de mes pensées s’articulent autour de cette idée principale: toute la force dont on a besoin se trouve en nous. Alors, faire le voyage dans ma tête c’est partager cette vision des choses.

Bien sûr, je ne suis pas toujours concentré sur la motivation. Il y a bien des sujets légers comme les post-tweetum

4) En plus de la gestion des blogs, quelles autres activités,…mène-t-il dans la vie ?

Il est publicitaire comme il a déjà répondu plus haut. Après, il est doué pour:

– faire le café (après tout, je suis baoulé),

– les photocopies (un basique)

– faire des blagues pas drôles et des photos pas toujours jolies (tout le monde se croit photographe depuis l’ère des smartphones).

Et j’aime aussi courir (après quoi? Je ne sais pas)

5) Dans un grand nombre de tes articles de « dans ma cabeza » tu insistes sur le fait qu’entre le nombre 13 et toi, il y a quelque chose de particulier. Stéphane et le chiffre « 13 » peut-il nous en dire plus ?

C’est l’antithèse du treize en réalité. Ce chiffre est considéré comme un porte-malheur. J’aime à croire qu’il me porte bonheur. Superstition… Quand tu nous tiens!

6) Tes poèmes sont délicieux, tu as le goût de l’image et surtout l’amour a posé sa marque dans tous tes textes. A-t-il une grande importance pour toi et à quel point ?

L’amour a posé sa marque dans tous mes textes? C’est fort ça! Chez « Des Mots, Des Images », c’est Laskazas (@laskazas) le poète de l’amour. Moi je ne suis qu’un ersatz.

Après j’aime bien que tu dises que mes poèmes sont délicieux. Cela fait plaisir à entendre. Pour revenir à la question de l’amour, a-t-il une grande importance? Je dirai oui. Pas seulement dans le sens « amoureux » du terme mais dans son sens le plus large. C’est ma première source d’énergie. J’aime quasiment toutes les choses que je fais. Mon travail, mes passions. Donc il y a de l’amour partout. Après, quand on est poète (je viens de m’appeler poète? Wow) on en fait un tas d’une petite chose. Souvent tout le texte ne tient qu’à 1 vers mais il faut en écrire 12. Donc on peut avoir l’impression que tout est chargé d’amour. Et qu’on le veuille ou non, c’est le thème le plus facile à exploiter en poésie.

7) Quel mot de fin pour toutes les personnes qui te suivent chaque jour?

Impossible de faire une fin… Je veux qu’il y ait une suite donc retrouvons nous  sur les blogs ‘ »Dans ma cabeza », « Des Mots, Des Images » et Twitter 🙂

Stéphane K.

REFERENCE INTERNET

Retrouvez Stéphane K. sur :

Blog perso: http://dansmacabeza.blogspot.com

Blog de poésie: http://desmotsdesimages.blogspot.com

Twitter : @iamstephanek

Google+ : Stéphane Kouakou

Instagram : iamstephanek


Votez pour votre blogueur favori

A vos souris…Top départ… et « Clic »

*Crédit image: Sir Polman

Publicités

2 commentaires sur « Stéphane K. »

  1. très intéressant comme interviews, on a l’impression qu’il se parle à lui même et c’est vraiment captivant comme son blog on a l’impression d’être dans sa cabeza. Bonne continuation

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s