Gustave Nombre (Gugustt)

Gustave Nombre est un jeune burkinabé amoureux des TIC. Il fait partie de la famille #kpakpatoya, il en est le digne représentant au Burkina Faso. En tant que blogueur et amis de nombreux autres blogueurs ivoiriens, il a décidé de venir en Cote d’ivoire pour participer au Best13 organisé les 16 et 17 Août 2013 par l’agence E-voir. Il est venu surtout comme on aime le dire souvent, pour passer du virtuel au réel. Je l’ai rencontré pour vous 🙂

NOTRE HISTOIRE

Elle a commencé sur Twitter notre histoire. Je le suivais parce qu’un ami le faisait aussi (lol bah oui on a commencé presque tous un peu comme ça hein). On a plusieurs fois échangé mais grâce au Best13 on a pu enfin se rencontrer.

INTERVIEW:

LDA: Peux-tu te présenter?

Gustave: Je suis Sako Gustave Marie Nombre à l’état civil. Je suis gestionnaire comptable et auditeur de formation mais passionné de TIC. Je me suis retrouvé sur les réseaux sociaux très rapidement ou je me suis tissé un très grand réseau d’amis, ce qui m’a valu le déplacement ici. Je suis en congés donc je profite pour venir rendre visite à mes amis que j’ai eu sur les réseaux sociaux. C’est un énorme plaisir pour moi de les rencontrer physiquement parce qu’être des amis virtuellement ne suffit pas.

Soirée organisée par le #kpakpatoya pour souhaiter la bienvenue à Gustave
Soirée organisée par le #kpakpatoya pour souhaiter la bienvenue à Gustave

LDA: Depuis quand as-tu créé ton blog et qu’est ce qui t’a inspiré à  le faire?

Gustave: J’ai créé mon blog depuis fin 2012. J’ai vu des amis qui bloguaient et je me demandais ce que cela représentait. Après, avec les recherches, j’ai compris le blogging et j’ai décidé de créer mon blog pour partager ce que je vis au quotidien.

LDA: Quels sont les sujets que tu abordes sur ton blog?

Gustave: Je parle de tout ce que je vis, ce que je rencontre partout où je vais, mais je ne parle pas de politique.

LDA: Tu es blogueur burkinabè et  vis à Ouagadougou, tu aimes les TIC. Dis-moi, est-ce qu’il y a une communauté web burkinabé comme celle qui existe en Côte d’Ivoire?

Gustave: A ma connaissance, il n’y a aucune communauté web qui existe au Burkina Faso. En fait, c’est ce que nous essayons de mettre en place avec la structure Jokkolabs avec laquelle je collabore. Nous essayons de fédérer les blogueurs afin qu’il y ait une vraie communauté avec des activités comme ce qui se mènent ici en Côte d’Ivoire. On est entrain de mettre les choses en place et depuis février 2013, il y a des activités auxquelles les gens participent. On espère que cela va continuer.

LDA: Peux-tu nous donner plus d’informations sur Jokkolabs?

Gustave: Jokkolabs, c’est un environnement de travail collaboratif où les jeunes entrepreneurs n’ayant pas les moyens adéquats pour lancer leur structure, pour s’installer font leur premier pas. On a les infrastructures de base qu’il faut pour les accueillir, on leur apporte de l’assistance pour leur premier travaux dans la limite de nos disponibilités (plus côté technologique). Dès qu’ils ont les moyens nécessaires pour voler de leurs propres ailes, ils vont s’installer à leur propre compte. C’est comme une cour-commune pour les entrepreneurs  des TIC.

LDA: On va revenir sur ta passion pour les TIC, comment cela a commencé?

Gustave: Bon cette passion est venue de l’utilisation quotidienne et de l’intérêt que je portais à l’outil informatique et à internet chaque jour. A force de les utiliser, on devient de plus en plus attacher et l’amour arrive assez naturellement.

LDA: Comme tu l’as dit plus haut, la communauté web au Burkina Faso n’est pas encore bien structurée, quel est donc ton message d’encouragement pour que tes frères s’intéressent un peu plus à tout ce qui touche les TIC pour que votre communauté grandisse et devienne meilleure?

Gustave: Je leur dirai déjà que les TIC sont des moyens auxquels on ne pourra pas se défaire maintenant. A tous ceux donc qui sont déjà blogueurs ou tous ceux qui ont envie d’écrire, qui ont un petit amour pour l’écriture et qui hésitent, je leur demande de commencer dès aujourd’hui.

gugustt2

Mot de fin:

Gustave: Merci beaucoup pour la considération. Je ne m’attendais pas vraiment à cela. Je viens pour rencontrer les amis et quand je vois quelqu’un qui s’intéresse à ce que je fais et qui veut m’interviewer ca me fait vraiment plaisir. Je te souhaite vraiment beaucoup de courage pour tous tes voyages.

REFERENCE INTERNET

Blog : Le blog de Gugust

Facebook : Gugu Champi

Twitter : @Gugustt

Votez pour son blogueur favori
A vos souris…Top départ… et « Clic »

Publicités

2 commentaires sur « Gustave Nombre (Gugustt) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s