De La Côte d’Ivoire Au Nigéria: Les Taxes « No-name » à Payer

Espace CEDEAO : vous avez dit libre circulation des personnes ? ILLUSION!!! Selon le Protocole sur la libre circulation des personnes, le droit de résidence et d’établissement, on devrait circuler « LIBREMENT » bien sûr à condition d’être en règle!

 Article 3 :
1. Tout citoyen de la Communauté, désirant entrer sur le territoire de l’un quelconque des Etats membres sera tenu de posséder un document de voyage et des certificats internationaux de vaccination en cours de validité.

2. Tout citoyen de la Communauté, désirant séjourner dans un Etat membre pour une durée maximum de quatre vingt dix (90) jours, pourra entrer sur le territoire de cet Etat membre par un point d’entrée officiel sans avoir à présenter un visa.

Lire la suite ici : Protocole sur la libre circulation des personnes, le droit de résidence et d’établissement

ghana

Tous ces jolis mots ne servent à rien. Tout ce qui est écrit n’est pas appliqué très chers amis. La preuve, j’ai fait un petit trip d’Abidjan à Lagos. Et j’aimerais juste vous donner la liste de toutes les taxes « no-name » qu’il faut payer à chaque frontière. Je les ai nommées ainsi parce que ces taxes n’existent nulle part. Cependant, elles font désormais partie du quotidien des voyageurs et des commerçants. qui passent les frontières. Il est inutile de se plaindre, cela n’est qu’une perte de temps. Les seuls gestes à faire sont : PAYER ET CONTINUER SON CHEMIN.

Il y a deux cas lorsque vous arrivez à une frontière :

  • Si vous êtes citoyen d’un pays membre de la CEDEAO, remerciez le ciel car vous ne payerez pas une forte somme.
  • Si par contre vous venez d’ailleurs ( africains, européens ou autres…), vous donnerez beaucoup plus d’argent!

En somme, voilà pour un aller simple ce que vous aurez à payer. Si donc vous devez faire un aller-retour, multipliez tout cela par 2.  Pour remplir le tableau, je m’appuie sur mon expérience: je suis ivoirienne.

Pays Frontière Poste Taxe « no-name »* Total par pays*
Côte d’Ivoire Noé Tous les postes

0

0

Ghana Elubo Immigration

1000

2000

Aflao Immigration

1000

Togo Lomé Immigration (1)

1500

5000

Immigration (2)

1500

Santé Publique (Carnet de vaccination)

500

Brigade des Stupéfiants

500

Douane

500

Aneho Immigration

500

Bénin Immigration

500

1500

Seme Immigration

1000

Nigéria Seme-Border *lire la note*

[5000-40000]

[5000-40000]

* : les taxes « no-name » sont données en FCFA

new foto

Note* : Frontière Nigéria, Seme-Border : A cet endroit, je suis triste de vous dire que tout dépendra d’abord de l’agent que vous rencontrerai.  Mais aussi de votre taille, votre sexe, votre nationalité et d’autres critères imaginaires (imaginés par les agents!). Vous pouvez payer entre 5000 et 40000 FCFA que vous ayez votre carte d’identité ou votre passeport.

Ceux qui envisagent donc de faire un séjour à Lagos, qui ne sont pas amoureux d’aventure, je vous conseille l’avion !  Et pour ceux qui sont habitués, parlez-moi de votre expérience….

Publicités

7 commentaires sur « De La Côte d’Ivoire Au Nigéria: Les Taxes « No-name » à Payer »

  1. J’ai suivie une conférence dessus il ya des mois de cela (LES GRANDS RENDEZ VOUS DE FRAT MAT), à les entendre on aurais dit que c’était fastoche de voyager d’un pays de la CEDEAO à un autre. Pfff !!

    En passant, Tu es passé à LAGOS ?? Si Oui , comment est la ville ???

    J'aime

    1. Oui je suis arrivée à Lagos. La ville a ses bons et mauvais côtés comme un bon nombre de villes africaines. Bientôt un article sur ce voyage 😉

      Merci pour ton commentaire

      J'aime

  2. Ravi de voir ici relevés des montants de ces « rackets » désormais institués au niveau des frontières terrestres en Afrique de l’Ouest. Comme relevé plus haut, et il faut le mentionner, quand on passe la frontière de son pays d’origine on ne paie généralement rien. Dès qu’on passe dans un autre pays, il faut délier la bourse. Ces pratiques illégales mais répandues au vu et au su de toutes les autorités des pays en question heureusement ne touchent pas le transport aérien. 🙂

    J'aime

    1. Merci pour ton coomentaire
      Tu as raison, ces pratiques ne touchent pas le transport aérien et j’aime mieux voyager en avion car il n’y a aucune tracasserie dans ce genre.
      C’est bien triste mais on espère qu’un jour toutes ces pratiques stopperont.

      J'aime

  3. C’est honteux quand même! Autant fixer des montants connus d’avance et éviter toutes ces tracasseries. Et dire que les dirigeants qui chantent la suppression des frontières et la libre circulation des biens et des personnes savent bien que ces choses existent.
    Désespérant…

    J'aime

    1. Ce qui fait pitié, c’est le fait qu’il ne serve à rien de se plaindre… Payer ces taxes est devenu un geste naturel comme dire bonjour. Vraiment désespérant…

      Merci Kanigui pour ta réaction

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s