Ma 1ère Expérience « Couchsurfing » (Part 2 et Fin)

Après le Ghana et le Togo, me voila au bénin pour vivre la suite de mon aventure couchsurfing.

Cotonou :

Je passe une nuit à l’hôtel car aucun couchsurfer du Bénin n’a répondu favorablement à ma requête. De toute façon je peux me le permettre car j’ai suffisamment économisé grâce au réseau depuis le début de mon trip. Le 4 Septembre 2013,  j’appelle mon couchsurfer de Porto novo qui me donne les instructions pour le retrouver. Je quitte la ville de Cotonou vers 10h GMT.

Porto Novo :

Check ou Chakirou pour les plus proches répond à mon appel et vient me chercher au carrefour indiqué. Mon hôte est un digne fils de Jah, un rasta. Il gère une maison de collection et de vente de disque microsillon. Là également, j’ai une chambre pour moi. Fatiguée déjà du voyage je m’endors tout le reste de la journée. Check a une grosse moto avec laquelle on se déplace dans la ville. Il me montrera tous les petits bars où les ivoiriens réfugiés font la belle vie et surtout se font remarquer (négativement bien sur!!). Je le quitte le 07 Septembre pour me rendre à Lagos. En mon for intérieur je priais pour que cette dernière destination soit la meilleure dans tous les sens du terme.

Chambre à Porto Novo
Chambre à Porto Novo
Avec Check
Avec Check

Lagos :

Après avoir dépassé sans difficulté à l’allée la frontière Seme-border, j’arrive à lagos avec mon téléphone éteint parce que ma batterie est déchargée. La veille il y a eu une coupure d’électricité, ce qui m’a empêché de recharger mon téléphone. J’arrive donc à Iyano Ipaja comme me l’avait indiqué mon couchsurfer dans le message qu’il m’avait envoyé deux jours avant mon arrivée à Lagos. Puisque j’ai pris soin de noter son numéro de téléphone sur un bout de papier avant de quitter Porto Novo, je cherche désespérément une cabine téléphonique pour l’appeler, mais rien. Je vois un garçon d’environ 13 ans dans un magasin de vente de chaussures, je m’approche pour lui demander si je peux recharger la batterie de mon téléphone, il accepte.

Puis son grand-frère qui est le propriétaire du magasin arrive. Je lui explique alors que je veux appeler une personne mais que mon téléphone est  éteint. Il me prête donc son téléphone. J’appelle et écoute les indications. Puis j’explique à ce gentil monsieur ce que mon couchsurfer m’a dit, il me demande alors de le suivre pour qu’il m’indique le lieu du rendez-vous. Il me fallait juste traverser la route et attendre à la gare de bus. Après environ 15 minutes d’attente, Adeleke arrive avec son ami Shola Anota. Ils me débarassent de mon sac et me montre la voiture 4X4 aux vitres teintées qu’on doit prendre. C’est la voiture de Adeleke. J’avoue que j’ai eu peur dès que j’ai vu cette voiture. J’imaginais mon corps découpé et jeté dans un trou de Lagos. Mais Dieu merci, tout c’est bien passé avec ce couchsurfer. Ce dernier est architecte et habite dans un duplex. Il y vit avec sa fiancée Tolu et son meilleur ami. C’est avec ses trois personnes que j’ai passées mon merveilleux séjour nigérian du 07 au 10 Septembre 2013. J’avais  voulu faire plus de jours mais la fatigue commençait à se faire sentir et « le graya national »* me manquait beaucoup. J’ai donc laissé leke et les autres pour me rendre directement à Lomé, le 11 Septembre 2013 à 9h GMT.

Adeleke et sa fiancée Tolu
Adeleke et sa fiancée Tolu
La chambre à Lagos
La chambre à Lagos

Avantages :

Le principe du Couchsurfing étant de « Share your life » c’est-à-dire « Partager votre vie », les hôtes en général ne font pas que vous offrir leur ‘canapé’. Vous bénéficiez également des repas. Cela vous permet donc de voyager vraiment à moindre coût. Si votre hôte dispose de service comme une connexion internet, il peut également vous permettre de l’utiliser. En plus de cela, vous êtes guidé gratuitement dans laville par votre couchsurfer si ce dernier a le temps. Vous avez ainsi l’avantage de découvrir des endroits géniaux qui ne sont pas forcément dans le « petit futé » ou sur internet.

Un autre avantage (pour moi) c’est que l’aventure vous apprend à vous développer des reflexes d’observateur, de chercheur, d’explorateur. Mais aussi des aptitudes de survie. Pour mettre perdue trois fois, une fois à Porto Novo et deux fois à Lagos, il m’a fallu me maitriser et retrouver les repères que j’avais enregistrés dans ma tête. De toute façon, on ne se perd jamais en voyage ;).

Inconvénients :

J’ai lu beaucoup de mauvaises expériences de personnes sur internet avec couchsurfing. C’est dommage ! Je regrette le fait qu’on ne sache pas dans quelle maison ou sur quel canapé on dormira à l’avance. En effet, puisque le couchsurfer ne vous montre que sa photo et rien d’autre, vous ne savez pas à l’avance où vous serez installé. C’est le principal inconvénient selon moi. Mais c’est tout cela l’aventure 😉

Conseils :

Pour choisir votre hôte voici quelques conseils que je peux vous donner après cette belle expérience en Afrique de L’ouest. Puisqu’aucune photo de la maison n’est postée et qu’il n’y a que les informations et la photo de profil voici ce qu’il faudrait faire. Il est important de bien lire les informations des couchsurfers. Surtout la section qui indique le nombre de place disponible et si le canapé (ou lit) sera partagé avec l’hôte ou pas. Il est préférable surtout pour une 1ère expérience, de choisir des personnes ayant de nombreuses références positives et déjà contrôlées (c’est-à-dire avec le signe vert  ). C’est vrai que tout cela ne vous garantit pas le meilleur partie mais au moins vous avez la presque certitude de tomber sur une personne correcte. Je dis presque certitude parce que vous partez à l’aventure et qu’on ne sait jamais à quoi s’attendre.

Voilà c’est la fin ! Cette expérience fut très enrichissante ! Je la revivrai bien entendu mais pour une prochaine fois en Europe ;).

couchsurfing2

Et vous, dites-moi, avez-vous déjà vécu une expérience couchsurfing ? Ou plutôt aimeriez vous la vivre ?

*graya national ou garba: plat composé de semoule de manioc (attiéké) et de poisson thon frit.

Publicités

8 commentaires sur « Ma 1ère Expérience « Couchsurfing » (Part 2 et Fin) »

  1. Bonjour Aamlorie! Ça fait plaisir de lire une africaine en ces termes, qui bouge, découvre le monde et partage ces aventures. Je t’ai découverte grâce au concours et j’ai tout de suite adhéré à ton blog parce que tu y donne « enfin » une image moderne et dynamique des Africains! Que du positif.

    En e ton expérience de couchsurfing, oui, ça me donne envie d’en faire aussi 🙂 mais j’avoue que je trouve cela un peu risqué car on ne sait pas qui est qui. 🙂

    Que tu l’aies fait en Afrique , je trouve cela formidable. J’espère que tu en feras d’autres EN Afrique car :
    1- l’Europe : on voit des images partout
    2- l’Afrique : on n’a pas beaucoup d’images très actuelles des grandes et moyennes villes et tes périples nous permettent de les découvrir, découvrir les gens, comment ils vivent, ce qu’ils mangent…

    A ce propos, seul point à AAMéLORIEr ( améliorer 🙂 ) dans ton article, c’est le détail de ce que tu as découvert pendant ton couchsurfing.
    En effet, tu parle des endroits que t’ont montré cheik et adeleke mais tu ne nous montre pas ces endroits (photos)… alors que c’est justement cela qu’on souhaite nous aussi découvrir 🙂
    Pareil s’il y’a des endroits (restau, plages, parcs, centres culturels ou autres) que tu as trouvé originaux, beaux ou autres… on veut les connaître!
    si tu as mangé leurs graya nationaux ou des plats typiques de là-bas, donnes nous les noms et photos… on veut tout savoir!!!

    Merci en tout cas pour ce que tu fais pour nous mais aussi pour l’Afrique! Continues comme ça!

    J'aime

    1. Je suis très heureuse de constater qu’il y a des gens qui suivent mes aventures. Merci beaucoup pour ton soutien.
      Pour les endroits visités, tu as raison je dois rajouter des illustrations par rapport à cela. Le fait est que j’ai écrit des articles sur chaque ville visitée. Je mettrai donc le lien. Merci pour cette suggestion.
      J’espère revoir bientôt un de tes commentaires sur ce blog. Merci encore 🙂

      J'aime

    1. Merci beaucoup d’apprécier ce que je fais. Cela me donne la force de m’améliorer et de continuer.

      Pour l’aventure couchsurfing, si tu en as l’occasion n’hésite mais fais attention pour tes choix.

      J'aime

  2. Je n’ai encore jamais tenté le couch surfing 😉
    A vrai dire, ce n’est pas trop un mode de voyage qui me tente. Je suis plutôt hôtel!
    Mais bon, je devrais tout de même essayer, je serais peut-être étonné …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s