La Vraie Histoire Des Bus « En Panne » De BOLLORE

Ce matin j’ai voulu visiter l’Université Félix Houphouet Boigny de Cocody. Vous me direz que j’exagère ! Mais non ! Après la réfection de l’université et ces innovations tant évoquées,  il serait intéressant de découvrir la farce du petit pain qui ne se voit pas de l’extérieur. Mais avant d’y arriver, revenons sur les dons de Bolloré.

Comme toute grande compagnie qui se veut aujourd’hui ambassadrice du développement durable dans sa zone d’implantation, le groupe Bolloré dans une démarche de responsabilité sociétale a offert officiellement le 16 Octobre 2013 deux « blue bus » électriques fonctionnant à énergie solaire à l’Université Félix Houphouet Boigny de Cocody. Implanté depuis une cinquantaine d’années en Afrique, le groupe Bolloré a choisi de mettre ses innovations au service du continent africain et de la Côte d’Ivoire en particulier.

bus

Pour donc effectuer une révision de ces « blues bus » qui est une simple opération de maintenance programmée, ceux-ci ont été transférés dans les ateliers techniques de Bolloré Africa Logistics à Vridi depuis le 30 Octobre dernier. Conformément au programme de déploiement des bus électriques dont la mise en circulation effective est prévue à la rentrée universitaire, des révisions périodiques sont effectuées sur ces engins de haute technologie.

Seulement, au cours du transfert, sans chercher à comprendre, des individus ont relayé des photos de ces engins dans leur parking du site de l’Université soutenues par divers commentaires erronés, mettant en doute la fiabilité de ces engins et surtout l’action sociale du groupe Bolloré.

bus 2

De nombreuses sociétés étrangères implantées en Côte d’Ivoire mènent des actions sociales pour soutenir et aider de manière responsable les communautés qui les entourent. Dans cette optique, le groupe Bolloré est fier d’avoir inauguré à Abidjan l’une des principales applications de sa société Blue Solutions et faire bénéficier à l’Université d’Abidjan cette technologie de dernière génération.

Il est donc toujours important de chercher à comprendre ce qui nous entoure, à mieux s’informer avant de partager une information au risque d’intoxiquer le peuple mais aussi et surtout de peur de détruire la réputation d’une personne physique ou morale.

En attendant de revoir les deux jolis petits « blue bus » à l’université FHB de Cocody, je continue ma visite dont je vous ferai le récit bientôt dans un billet.

Source: Servive Communication BOLLORE

Publicités

4 commentaires sur « La Vraie Histoire Des Bus « En Panne » De BOLLORE »

  1. #GoodJob Ama ! je n’avais même pas la rumeur (pas très affairé,l’individu) selon laquelle ces bus étaient en panne. Mais l’info juste c’est toujours mieux.
    Merci !
    Je ne commenterai pas la rumeur en elle même. Entre envie de crèer le buzz d’apprentis reporters, pessimisme systématique et irresponsabilité, chacun avait ses raisons

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s