Mary Nguetta

Elle est connue par un grand nombre de personnes sur la toile. C’est une jeune femme dynamique et très motivée. Il s’agit de la promotrice de « Pagnifik ». Elle a bien voulu répondre à mes 7 questions. Je vous laisse voyager en sa belle compagnie. Bonne Découverte!

Bonjour Miss, pourrais-tu nous faire découvrir qui se cache derrière Pagnifik?

Bonjour à tous. Honorée de pouvoir répondre à ces questions. Je ne vais pas être du tout originale pour cette toute première et plutôt faire une réponse très basique.

Derrière Pagnifik, il y a Mary, la trentaine. Je suis ivoirienne vivant en France depuis 15 ans maintenant.

On va directement parler de ton blog. Pourquoi le nom Pagnifik? A-t-il un sens particulier ?

Je cherchais un nom qui exprime la beauté du pagne et en même temps son possible côté glamour. Les mots clés que j’avais en tête en plus de pagne étaient : magnifique, beau, Afrique… Après un brainstorming et aidé par un ami, j’ai retenu Pagnifik.

Quel était l’objectif premier lorsque tu créais cette plateforme?

J’ai créé Pagnifik suite à une discussion avec des amies sur les créateurs et marques de vêtements en pagne. L’objectif visé était de faire connaître ses créateurs en offrant une plateforme qui les présenteraient eux et leurs magnifiques créations.

J’ai donc pris contact avec différentes marques et créateurs afin qu’ils m’accordent des interviews pour le site. C’est ainsi que l’aventure Pagnifik a démarré.

Pagnifik c’est aujourd’hui plus de 40.000 fans sur tous les réseaux sociaux. T’attendais-tu à un tel succès? Qu’est ce que tu ressens en voyant ça?

J’ai été énormément encouragée dès le départ en voyant l’accueil qui a été réservé à Pagnifik. Les créateurs que j’ai contactés pour des interviews ont été réactifs, et les personnes qui visitaient le modeste blog étaient plutôt conquises.

Par la suite, l’arrivée sur les réseaux sociaux et le nombre sans cesse grandissant de followers m’ont boosté et donner envie d’améliorer le blog, de proposer de nouvelles rubriques et idées.

Le succès, c’est toujours quelque chose de relatif. J’ai conscience qu’il ne faut pas dormir sur mes lauriers en voyant qu’il y a plusieurs personnes qui suivent le site et les différents réseaux sociaux, mais au contraire travailler pour pouvoir apporter un réel plus et être pertinente.

Pagnifik fait de la vente privée. J’ai vu sur le site que les tenues sont confectionnées en France. Pourquoi pas en Afrique? Vous n’avez pas confiance en nos couturiers?

Effectivement, pour les tenues réalisées sur mesure, nos partenaires sont basés en France. On m’a déjà suggéré de travailler avec des couturiers en Afrique, notamment en Cote d’Ivoire d’où je suis originaire.

J’ai donc essayé de me renseigner pour voir si ce serait possible. Mais c’est franchement trop complexe. Par exemple, je suis allée dans une agence DHL parisienne pour avoir les gammes de services offerts. Ne serait ce que pour avoir les prix d’affranchissement de colis depuis Abidjan vers la France, on m’a répondu qu’il fallait adresser la question directement à Abidjan.

Il faut aussi savoir que Pagnifik n’est pas quelque chose sur lequel je travaille à temps plein. Le temps que j’y consacre est donc forcément limité et de ce fait, je choisis les options les plus simples à mettre en place.

Pour ce qui est de la confiance envers les couturiers africains, aucun souci à ce niveau. Je les sais extrêmement talentueux; quand je vais en vacances à Abidjan par exemple, je reviens avec un stock de tenues réalisées sur place.

payi

Quels sont les projets pour l’avenir proche?

Dans un avenir tout proche, je réfléchis à une refonte du site pour le rendre encore plus convivial. Dans la ligne de lire aussi, des partenariats sur la durée avec des marques et créateurs dans le but d’organiser des événements autour de la mode afropolitaine.

J’avoue, je n’aime pas trop porter le pagne. Et je sais que nous sommes nombreux. Alors, que pourrais-tu nous dire pour nous convaincre d’en porter?

Tu n’aimes pas porter le pagne ?!? Sacrilège (Rires)

Plus sérieusement, le pagne ce n’est ni plus ni moins que des motifs imprimés sur du coton avec une technique spécifique.

Dire qu’on n’aime pas le pagne peut se comparer d’une certaine manière à dire qu’on n’aime pas les vêtements à rayures ou à pois. Si quelqu’un me dit qu’il n’aime pas porter les vêtements à rayures, est-ce que j’essayerai de le convaincre? Je n’en suis pas sûre… Mais la raison qui fait que pour le pagne, je veux bien volontiers proposer des arguments, c’est que j’estime que derrière le « je n’aime pas les vêtements en pagne », il y a parfois une assimilation du pagne avec un côté ringard et blédard (terme plutôt péjoratif pour dire le « villageois » quoi).

L’utilisation du pagne en Afrique s’est  pendant de longues décennies cantonnée à des tenues avec des coupes simples et caractéristiques. Les occasions pour en porter se limitaient à des cérémonies spécifiques comme les mariages traditionnels, les funérailles. Dans ces conditions, je conçois tout à fait que beaucoup de jeunes n’aiment pas ce style de tenues.

Mais les choses ont changées depuis quelques années: des tenues en pagne chic, modernes et trendy permettent de se distinguer en ayant un look original et joli.

Les accessoires en pagne (bijoux, sacs, chaussures, nœuds papillons,…) sont aussi une autre belle manière de porter le pagne. On peut également opter pour des tenues où le pagne est mixé avec d’autres tissus unis: soie, dentelle, coton…

Et puis, il ne faut pas oublier qu’il existe une infinité de motifs, de coloris et de styles de pagne: wax, Java,… Ce qui permet à chacun de trouver celui qui lui convient: discret avec de petits motifs aux couleurs sombres, couleurs vives et motifs floraux, motifs géométriques aux couleurs claires, etc.

Après tout cet argumentaire, j’espère t’avoir convaincu 😀

Mot de fin:  Merci pour cette opportunité que tu m’offres de m’exprimer et de parler de Pagnifik. Je n’avais jusque là, pas eu l’occasion de le faire sur un blog ivoirien. C’est un véritable honneur.

La mode afropolitaine a une aura de plus en plus prépondérante un peu partout sur le blog. Pagnifik entend bien continuer sur sa lancée.

Retrouvez Pagnifik sur :

Blog : www.pagnifik.com

Facebook :  www.facebook.com/Pagnifik

Pnterest:  www.pinterest.com/Pagnifik

Twitter: @Pagnifik

Crédit Photos: Pagnifik

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s