Ivorian Travelers Book: Le Voyage Au Bout De l’Afrique De Benoit Dellaile

Les carnets de voyage qui nous conduisent au coeur de la Côte d’Ivoire, il y en a un grand nombre. Entre « Voyage en Côte d’Ivoire, Carnet de Voyage photographique » de Nabil Zorkot de 2012, « La Côte d’Ivoire – Révélations en terre d’ivoire » des Editions du Jaguar de 2015, « CARNETS DE ROUTE EN COTE D’IVOIRE (1893-1902) » de Georges Thomann de 2016, etc, il y a ces images et mots à travers lesquels on trouve toujours du plaisir à découvrir  le pays que nous ne visitons pas suffisamment.

A toutes ces oeuvres vient s’ajouter un nouveau né qui part lui aussi à la rencontre d’un peuple, d’un pays et d’une culture. Il s’agit de « Voyage au bout de l’Afrique«  de Benoit Dellaile.

PRESENTATION DE L’AUTEUR

Ce voyage en Côte d’Ivoire avait pour objectif de simples retrouvailles avec ma belle-famille, que je n’avais pas eu l’occasion de voir durant 6 ans. Après ce qui m’a motivé à écrire est une tentative sans doute de reprendre la main sur le temps écoulé.
En effet, il y a eu la joie de ces retrouvailles, la joie de revenir en Côte d’Ivoire où j’ai vécu quelque temps, mais aussi la tristesse de constater ce décalage entre l’avant et l’après ces 6 années écoulées, entre l’avant et l’après cette crise politique qui a plongé le pays dans la guerre, entre l’avant et l’après de ce que je n’ai au fond pas vécu, autre qu’à travers cet avant et cet après.
Le texte est assez court, et se termine par quelques poèmes, avec une volonté finalement de partager quelques réflexions tout en s’adonnant à la rêverie, et à l’inverse de donner à s’évader tout en restant solidement ancré dans le réel.

PRESENTATION DE L’EDITEUR

« Voyage au bout de l’Afrique » est un carnet de voyage en Afrique de l’Ouest, et plus précisément en Côte d’Ivoire. Tous les éléments rapportés y sont, dans leurs moindres détails, véridiques, et sont dans le même temps comme autant de portes d’embarquement vers la réflexion, la distanciation, et pour finir, le rêve et la poésie. Tout voyage, ici comme ailleurs, est initiatique, en ce sens qu’il permet à la fois d’apprendre à mieux connaitre les autres et à mieux se connaitre soi-même. Ainsi, tout ici est fait pour donner à réfléchir, saisir l’instant présent, avant de s’abandonner au temps qui passe. Réfléchir et rêver, voici quel pourrait être le leitmotiv de ce carnet de voyage, puisqu’aussi abstrait qu’il soit, le rêve est déjà le début de l’aboutissement.
Point de départ sans rêve
Point de départ du voyage
Et du silence de s’élever
La douceur de son écho
Et jaillir de la nuit
Un arc en ciel de mots.

En attendant mon exemplaire qui arrive à la fin du mois, j’attends votre avis si vous avez l’occasion de le lire en format Kindle.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s